Les épaves sous-marines de la corse

Les Bases Américaines en 1944

Serragia
Bevinco
Corte
Ponte Leccia
Calvi
Calenzana
St Catherine
San Nicolao
Alesani
Casabianda
Aghione
Guisonaccia gare
Abbazzia
Solenzara
Porto Vecchio
Ajaccio
Borgo
Poretta
Alto
65th FS
66th FS
64th FS
 Based'Alto
    Base
Sarragia
Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00
Les épaves d'avions de la seconde guerre mondiale
 1944 l'armée américaine en Corse 

USS Corsica ( l'ile porte avions ) est un surnom donné par l'armée amèricaine à la corse pendant la seconde guerre mondiale . Il est ici utilisé par analogie avec les porte-avions américains. En effet, la Corse qui a abrité jusqu’à plus de 50 000 soldats nord-américains, était assimilée à un porte avion insubmersible qui, de par sa position stratégique, a joué un rôle important durant la campagne d'Italie et le débarquement de Provence.

Des bombardiers B17, B25, B26 et avions de chasses  P47 Thunderbolt, P38, Spitfire, P51 Mustang, Curtiss P40 étaient positionnés sur 19 terrains d’aviation militaire disséminés sur l'île, en particulier le long de la côte orientale dont les actuels aéroports de Bastia Poretta, Ajaccio Campo dell'oro et Calvi sainte Catherine.

Des pistes  de la base d’Alto, près de Folelli, s’envolaient les avions dU 57 FG (Groupe de chasse), unité mythique de l’armée de l’air des États‐Unis. Il était composé de trois escadrons – le 64th Fighter Squadron « Black Scorpions », le 65th Fighter Squadron « Fighting cocks »  et le 66th Fighter Squadron.

 Mais également des escadrilles françaises : «Dauphiné», «Navare » et surtout «La Fayette».

De nos jours la corse est un véritable musée sous-Marins et de nombreuses épaves d'avions  Américains, Anglais, Allemand, mais aussi de cargo, péniche de débarquement, jalonent les fonds marins de notre ile.