Les épaves d'avions  américains de la seconde guerre mondiale en corse

  L'épave du P47 Thunderbolt D'Anghione 

L'épave du P47 Thunderbolt d'Anghione se trouve en réalité entre le camp des Italiens et le restaurant A Casa corsa face à la plage de Castellare di Casinca . Découverte et identifiée dans les années 80 par un groupe de plongeurs originaires de Casinca. Son histoire est connue car le pilote était toujours en vie en au moment de sa découverte. J Ray Donahue appartenait au 65 Fighter Group stationné a Alto. Il revenait d'une mission de bombardement en Italie. Sévèrement touché par la FLAK Allemande, il a dû amerrir le long de la la plage.  Son avion repose aujourd'hui par 16/17 mètres de profondeur.

Les P47 Thunderbolts  " Le combat aérien"

Il ne s'agit en aucun cas d'un combat aérien. Ces deux épaves  ont été découvertes quelques années après le P47 d'Anghione non loin de celui-ci par le même groupe de plongeurs, Les deux P47 Thunderbolts semblent posés l'un à côté de l'autre par 18 mètres de profondeur sur un lit de sable blanc. Le premier avion est intact la verrière est ouverte. Le second, lui, est très abimé.Il s'agit peut-être des  avions du Lt Spurgeon Ellington et Lt Dempsey Morgan, deux pilotes noirs américains de l'escadron Tuskegee. Le 22 juin1944 le Lt Spurgeon a perdu le contrôle de son appareil et s'est écrasé en mer. L'avion s'est enfoncé puis est remonté en surface et a rebondi sous l'avion de son ailier avant de retomber à l'eau.

L'épave du B25 Mitchell  d'Aleria 

Quelques minutes après son décollage de la base se Solenzara en corse le 3 mai 1944, le bombardier B25 Mitchell 42-64583 subit une panne moteur qui l'oblige à amerrir d'urgence. L'équipage réussit à quitter l'appareil qui flottera un moment avant de couler à pic. On ne déplorera aucun mort. Aujourd'hui l'épave du B25 repose par 20 mètres sur un fond sablonneux en assez bon état. Ses deux mitrailleuses de 12/7pointant fièrement vers la surface.

B26 de Meria
B26  Lavasina
P47 Miomo
B25 Aléria
P51 mustang isolella
B17 Calvi
P47 Santa severa
Heinkel 111
Fiat RS14
P47 Punta d'arco
P47 Anghione
P47 Combat 
B17 Ricanto
P40 Curtiss  
Spitfire de Lava
Junker 90
Junker 52
P47 CNPO


 le  Mercredi 5 juillet 1944. C’est la quatrième mission du sous-lieutenant Donald - « Don » - Taylor, qui a rejoint en mars 1944 le 309th Fighter Squadron, appartenant au 31st Fighter Group, rattaché à la 15e armée de l’air US, celle qui opère sur le « théâtre méditerranéen des opérations ». Elle va s’achever dans le golfe d’Ajaccio. l'épave du P51 Mustang de l'isolella près d'Ajaccio repose par 19 mètres de profondeur , les ailes sont complètement ensablées.

L'Epave du P51 Mustang de l'Isolella 
L'Epave du B17 du Ricanto "Cotton Eyed Joe II"

L'épave du B17  se trouve à 100 mètres du bord de la plage du Ricanto par 9 mètres de profondeur . face à la route qui conduit à l'aéroport de Campodell'Oro Ajaccio.  L'épave est visible de la surface tôt le matin

Le  bombardier B-17 flying fortress du 99th BG 347th BS  revenait d'Italie d'une mission de bombardement d'une usine de roulements à bille Turin. 

Trois moteurs HS, le pilote le Lt Michael E. McDonnell tentait de rejoindre sa base de Tunis sur un seul moteur . Le plafond était nuageux mais il eut la chance de pouvoir faire une percée et c'est là qu'il avait aperçu le terrain de Campu del 'Oru.  

,N'ayant plus de radio il se posait en visuel mais il n'eut pas de chance, arrivé à 500 pieds d'altitude deux Spitfires décollaient, pour éviter une collision il plongea et avait amerrit sans trop de casse.

Tous les membres d'équipages s'en étaient sortis à l'exception de deux qui étaient déjà morts lors de la mission tués par la FLAK.

L'Epave du B17 de Calvi 

Le 14 février 1944 le bombardier B17 flying fortress 42 31044 piloté par le S./Lt Franck G. Chaplick décolle de Foggia en Italie pour une mission de bombardement du coté de Vérone. pris en chasse par un groupe de chasseurs allemand le mitrailleur et le radio sont tués, un autre mitrailleur sera lui mortellement blésé. Les moteurs sont touchés et l'avion n'a d'autres choix que mètre le cap sur la corse et de tenter un amerrissage face à la citadelle de Calvi. 

L'épave du P47 de Miomo repose aujourd'hui par 20 mètres de profondeur face au cimetière de Miomu dans le cap corse. La verrière est ouverte ce qui laisse penser que le pilote s'en est sorti. Son histoire n'est pas connu bien que quelques pistes sérieuses sont actuellement à l'étude.

Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00