reportages sur la base américaine d'Alto en corse durant la Deuxième guerre mondiale 
Sur la Piste d'Alto de Daniel Costelle et Isabelle Clarke

Des images d'époque en couleurs font revivre le quotidien des aviateurs du groupe de chasse française Lafayette qui, en 1944, stationnait sur la base d'Alto, en Corse. Elles nous apprennent beaucoup sur l'histoire qui parsème les fonds marins de la corse , sur l’histoire d’ALTO BASE, l’une des pistes d’aviation construites par les américains en plaine orientale pendant la deuxième guerre mondiale. L’une de celles qui ont transformé la Corse en véritable porte-avion, l’USS CORSICA, à partir duquel les alliés ont pilonné l’armée allemande qui se repliait à travers l’Italie.

ALTO BASE, c’est le nom, tiré du fleuve voisin le Fium’alto, de la piste d’aviation de la plaine de Casinca à Folelli dont l’histoire est racontée ici à partir de belles images d’époque tournées pour le film « thunderbolt ».

ce film  retrace cette période difficile de l’histoire de la corse durant la guerre. 

Thunderbolt de William Weyler

Thunderbolt est un film de 1947 réalisé par William Weyler  qui a documenté les opérations aériennes américaines de l'opération Strangle pendant la seconde guerre mondiale , lorsque des aviateurs de la douzième armée de l'air basée sur la corse ont réussi à bloquer les lignes d'approvisionnement de l'Axe vers la ligne Gustav et la tête de pont d'Anzio . Le film a été initialement tourné en couleur 16 mm par des membres de l'armée de l'air . La 12e unité de caméra de combat a enregistré les images de combat à l'aide de caméras montées sur certains des P-47 Thunderbolt et un  bombardier  B-25 moyen équipé comme un navire-caméra pour accompagner les chasseurs.

 

Le 9 septembre 1943 - il y a 70 ans aujourd'hui - la Corse se libère de la présence des occupants fascistes italiens et allemands. La place est libre et il ne faudra que quelques semaines pour que les troupes alliées investissent les pistes d'aviation existantes et en construisent de nouvelles. La situation stratégique de l'île au coeur de la Méditerranée occidentale en fait la clé de voûte des plans alliés. Pas moins de dix - sept camps d'aviation seront opérationnels jusqu'à la fin de la guerre, accueillant plusieurs centaines de milliers de soldats de toutes origines. Les documents réunis dans cet ouvrage constituent l'aboutissement d'un travail de plusieurs années de collecte auprès des vétérans américains et de leurs familles. Ils complètent un premier tome édité en 2003 consacré aux pilotes de bombardiers uniquement, leur adjoignant dans ce deuxième tome notamment les souvenirs de guerre des pilotes de chasseurs. Photos, témoignages, documents originaux font de cet ouvrage une source unique, émouvante car empreinte de réalisme, pour la connaissance de l'histoire de ces hommes venus d'outre-Atlantique pour libérer l'Europe.

We Corsicans, ouvrage de référence de dominique Taddei
USS Corsica ouvrage de référence de dominique Taddei

Le 9 septembre 1943, la Corse se libère. La situation stratégique de l'île au coeur de la Méditerranée occidentale en fait la clé de voûte des plans alliés. Elle se couvre ainsi de dix-sept camps d'aviation qui lui valent le surnom affectueux d'U.S.S. Corsica, selon la dénomination des bâtiments aéronavals américains. Des milliers de jeunes combattants de toutes nationalités découvrent l'île. Pour les aviateurs américains c'est aussi le premier contact avec la vieille Europe. Réunis ici, les témoignages, les souvenirs, les photos des bombardiers des camps de Migliacciaru, Alisgiani, Sulinzara et Ghisunaccia offrent une plongée inédite au cœur de la Seconde Guerre mondiale