L'OMBLE DE FONTAINE

Critères de reconnaissances

-Corps proche de celui des truites

-Nageoire caudale droite

-Pas  de tâches noires sur la tête et le corps

Taille 20 à 35 cm

 

 

Alimentation

Carnivore, il se nourrit d'invertébrés, de petits poissons et même de petits amphibiens.

 

 

Reproduction

Le frai a lieu en automne sur fond de graviers ou de sable

 

 

 

Longévité

7 à 8 ans, il peut atteindre 20 ans dans les lacs

 

 

Répartition en Corse

Implanté dans 7 lacs d'altitudes, il s'est acclimaté dans les lacs du Melo, du Capitello et de Basstani

 

 

Evolutions et menaces

Ce poisson a trouvé dans les lacs de montagne corse un biotope similaire à celui des lacs nord-américains d'ou il est originaire. il a un impact direct en éliminant la truite et l'euprocte de corse

 

 

Dans le lac de Melo, l’introduction du saumon de fontaine dans les années 70 est très probablement selon les observateurs, à l’origine de la disparition de deux espèces endémiques à la Corse, la truite macrostigma et l’euprocte de Corse.

 

 

Salvelinus fontinalis, Omble de fontaine ou Saumon de fontaine

 

 

 

Appelé Truite d'Amérique au 19ème siècle, l'Omble de fontaine est originaire du continent nord américain (MacCrimmon & Campbell, 1969 ; MacCrimmon et al., 1971).
Machino (1995) a documenté les premières étapes de l'introduction de l'espèce en France. C'est à la fin de l'année 1874 qu'un premier lot d'oeufs arriva à Paris. Éclos en avril 1875, les archives ne gardent pas de trace du devenir des alevins. Un second lot parvint à la Société d'Acclimatation en février 1878 et ses oeufs furent largement distribués en toute la France. C'est à partir d'alevins issus de ce lot, qu'au printemps 1878, le pisciculteur Braun réalisa la première introduction de l'espèce en milieu naturel dans le Grand Morin, affluent de la Marne, probablement non loin de Guérard. Par ailleurs, pendant les 3 hivers 1876/1877, 1877/1878 et 1878/1879, W. MacAllister reçut régulièrement des oeufs et introduisit les alevins produits dans un étang de son jardin de Bouzille en Loire-Atlantique. Par la suite de nombreuses introductions eurent lieu. À titre d'exemple, et pour ne citer que les plus anciennes, en 1883 dans la rivière Moselle (Chabot-Karlen, 1883) et dans des rivières du département de la Creuse (Grisard, 1883). Nombre d'entre elles échouèrent (Roule, 1931 ; Vivier, 1955), comme le déversement de 10 000 alevins opéré dans la Seine sans succès en 1907 et 1908 (Gerdill & Lefebvre, 1910). 

 

 

 

En dépit de ces échecs, ces opérations se poursuivirent, et c'est entre 1930 et 1934 que furent empoissonnés les gaves d'Aspe, d'Ossau et de Gaube dans les Pyrénées (Chimits, 1952, 1953, 1955). Puis, ce fut dans les années 1950 qu'une quarantaine de lacs pyrénéens dépourvus d'ichtyofaune reçurent des Ombles de fontaine, et enfin, c'est en 1970 que l'espèce fut introduite en Corse dans 8 lacs situés entre 1700 m et 2300 m d'altitude (Roché & Mattei, 1997).

Allochtone des eaux douces de France, l'Omble de fontaine y a été introduit volontairement à la fin du 19ème siècle. Il est actuellement naturalisé dans les lacs de Melo et Bastani en Corse (Roché & Mattei, 1997). Il est en outre présent dans de nombreux lacs des Vosges, du Jura, et du Massif Central et dans des cours d'eau et des lacs des Alpes et des Pyrénées (Machino, 1991, 1995 ; Rivier, 2001) sans cependant que, dans la plupart des cas, sa reproduction y ait été constatée.

L'introduction massive de Salmonidés dans les lacs d'altitude des Pyrénées est corrélée à une baisse des effectifs et du nombre de stations de l'Euprocte des Pyrénées, Euproctus asper, Urodèle endémique de ces montagnes (Delacoste et al, 1997). L'introduction de l'Omble de fontaine dans le lac de Melo en Corse a contribué à la disparition de la forme locale de la Truite fario, Salmo trutta, et semble avoir des conséquences sur les populations de l'endémique Euprocte de Corse, E. montanus(Roché & Mattei, 1997).

Les Ombles de fontaine font en général l'objet de mesures de gestion dans le cadre de plans de gestion piscicoles mais pas au titre d'espèce allochtone.

 

  • Wix Facebook page